Gérald Darmanin a apporté jeudi son "soutien personnel" à Nicolas Sarkozy contre qui il a été requis quatre ans de prison dont deux ferme dans l'affaire des "écoutes", assurant "croire" l'ex-chef d'Etat, un "homme honnête".

"J'ai très souvent Nicolas Sarkozy au téléphone (...) je l'ai reçu pour un petit-déjeuner" récemment", a fait valoir sur France Info le ministre de l'Intérieur, avant d'apporter son soutien personnel", son "affection" et son "respect" à l'ancien président qu'il considère comme son mentor.

"C'est un homme qui a beaucoup servi la République", a-t-il dit.

Alors que l'ex président est jugé à Paris pour corruption et trafic d'influence dans l'affaire des "écoutes", le ministre de l'Intérieur a dit "croire le président Sarkozy". "Je sais que c'est un homme qui est honnête, c'est un homme" dont "toute la vie est vouée à la vie politique, et donc aux Français".

"Il a été un très grand président", a-t-il insisté, en soulignant qu'il était "trop respectueux" de la justice pour "porter un jugement" sur l'affaire actuellement jugée.