De sa fondation sous l'impulsion de l'entreprise Casino jusqu'à aujourd'hui, en passant par sa domination sur le football français dans les années 1960 et 1970 marquées notamment par dix titres de champion et par l'épopée européenne des Verts (1976), ses crises successives, Saint-Etienne a vécu une histoire aussi riche que mouvementée.

- 1919: l'AS Saint-Etienne a été fondée à partir de 1919 grâce à l'AS Casino du nom des fameux magasins stéphanois. Le nouveau club prend les couleurs vertes de l'entreprise qui avait constitué une "amicale" sportive pour ses employés. En 1927, l'ASC fusionne avec le Stade forézien universitaire et devient l'Association sportive stéphanoise puis AS Saint-Etienne au moment de l'inscription en championnat de France professionnel en juin 1933. Le premier président est Pierre Guichard (27 ans), l'un des fils de Geoffroy, le fondateur du groupe de la distribution.

- 1930: début de la construction du stade Geoffroy-Guichard sur un terrain acheté par Casino et cédé à l'ASS.

- 1933: engagement en championnat professionnel de 2e division.

- 1938: première accession en 1ère division

- 1957: premier des dix titres de champion de France (1957, 1964, 1968, 1969, 1970, 1974, 1975, 1976, 1981)

- 1961: arrivée à la présidence de Roger Rocher avec une première des six victoires en coupe de France en 1962 (1962, 1968, 1970, 1974, 1975, 1977). Le club va dominer le football français durant une vingtaine d'années et plus particulièrement de la fin des années 1960 jusqu'en 1981.

- 1975-1976: c'est "l'Epopée des Verts" avec une demi-finale de coupe d'Europe des clubs champions et une surtout une finale à Glasgow contre le Bayern Munich, déjà bourreau des Stéphanois la saison précédente. L'ASSE perd 1-0 non sans avoir tiré deux fois sur les montants, carrés, dont on dit encore qu'ils ont contribué à ne pas faire entrer le ballon dans le but.

- 1982: la crise de la caisse noire met fin au règne vert. Roger Rocher doit démissionner le 17 mai 1982 et l'entraîneur emblématique Robert Herbin est licencié en 1983. Le club est relégué en D2 en 1984. L'ASSE s'engage dans une longue période d'instabilité.

- 1986: remontée en 1ère division avant une nouvelle relégation en 1996.

- 1993: la famille Guichard et notamment Yves, petit-fils de Geoffroy Guichard, en tant que président reprend en mains le club toujours géré, à l'époque, sous le régime de l'association loi de 1901.

- 1996: la Ville de Saint-Etienne aidée par le conseil général de la Loire renfloue le club, en grandes difficultés financières, pour éviter sa disparition avec la création d'une Société d'économie mixte, présidée par Philippe Koehl, au moment de la relégation en division 2.

- 1997: l'ASSE est cédée en décembre par la SEM à Alain Bompard (qui avait une agence de communication à Paris) qui transforme le club en Société anonyme à objet sportif (SAOS).

- 1999: remontée en 1ère division mais le club redescend en 2001. L'ASSE s'était fait retirer des points après l'affaire des faux passeports.

- 2004: l'ASSE remonte en Ligue 1. Bernard Caïazzo devient actionnaire majoritaire après avoir repris les parts de l'industriel rhône-alpin Haut-savoyard Thomas Schmider. Il est alors associé à Jean-Claude Perrin qui se désengage rapidement au profit de Roland Romeyer, un entrepreneur local, qui était jusqu'alors sponsor maillot du club. Caïazzo et Romeyer deviennent co-actionnaires majoritaires à hauteur de 44% chacun.

- 2005: l'ASSE, 6e du championnat, retrouve l'Europe via la coupe Intertoto.

- 2008: les Verts se classent 5es et se qualifient pour la coupe de l'UEFA. Ils atteindront les 8es de finale de l'épreuve après le remplacement comme entraîneur de Laurent Roussey par Alain Perrin.

- décembre 2009: Christophe Galtier remplace comme entraîneur Alain Perrin dont il était l'adjoint.

- 2013: victoire en coupe de la Ligue, premier trophée (hors D2) depuis 1981 et le dernier titre de champion de France.

- 2014: l'ASSE se classe 4e de la L1.

- 2017: départ de Christophe Galtier en juin. En décembre, Bernard Caïazzo (65 ans) et Roland Romeyer (72 ans) annoncent officiellement leur intention de trouver un nouvel investisseur pour un rachat partiel ou total de leurs parts afin de donner un nouvel élan au club. Ils confient le dossier à la banque Lazard.