Quand la reine n'est pas là, la dauphine danse: en l'absence de Mikeala Shiffrin, Federica Brignone a remporté dimanche le super-G de Coupe du monde féminine de ski alpin de Sotchi (Russie), prenant au passage la tête du classement général de la discispline.

Brignone, âgé de 29 ans, s'est imposé en bas de la piste russe en 1:25.33, devant sa comptatriote Sofia Goggia (1:25.53) et la Suissesse Joana Haehlen (1:25.67).

Ce Super-G a pourtant bien failli ne pas avoir lieu: samedi, les épreuves de descente féminine, prévues dans la station russe, qui avait accueilli les épreuves de ski alpin des JO de Sotchi en 2014, avaient dû être annulées en raison de fortes chutes de neige.

Les entraînements de mercredi, jeudi et vendredi n'avaient eu aussi pas pu se dérouler en raison des mauvaises conditions météo.

La menace apparaissait d'autant plus sérieuse que déjà l'an dernier l'ensemble des épreuves de Sotchi avaient dû être annulées en raison de la météo.

Mais dimanche matin, malgré une visibilité pas vraiment au top, la compétition a finalement pu avoir lieu. Brignone a signé en Russie sa quatorzième victoire en Coupe du monde, sa quatrième de la saison, et sa troisième en super-G, après Soldeu 2016 et Bad Kleinkirchheim 2018.

Malgré une course inégale, avec notamment une faute en milieu de parcours, la championne olympique italienne a fait régner sa loi à Sotchi en finissant très fort sur la fin du parcours.

- Shiffrin absente -

Elle prend ainsi la tête du petit globe de Super-G pour la première fois dans sa carrière.

"Cette année, je m'améliore à chaque course et j'arrive à bien skier quelles que soient les conditions, même quand c'est rès technique, donc je suis vraiment heureuse", a déclaré l'Italienne en conférence de presse.

"Je suis d'autant plus fière qu'aujourd'hui, je voulais vraiment gagner. C'était important pour moi, surtout après ma chute à Bansko" la semaine dernière, a souligné la skieuse née à Milan.

Beaucoup des favorites n'avaient pas fait le déplacement en Russie: parmi elles la Slovaque Petra Vlhova mais aussi la reine des pistes Mikaela Shiffrin. L'Américaine, en route vers un quatrième gros globe de cristal consécutif, a préféré faire l'impasse sur Sotchi, comme l'année dernière, pour "prendre une semaine +off+ pour se reposer et profiter d'un bon bloc d'entraînement".

La championne de 24 ans, qui compte six succès cette saison, reste largement en tête du classement général de la Coupe du monde. Mais Brignone se rapproche et ne pointe désormais plus qu'à 270 points.