Soudan: militaires et chefs de la contestation paraphent la déclaration constitutionnelle

Publié le à Khartoum (AFP)

Les militaires au pouvoir au Soudan et les meneurs de la contestation ont paraphé dimanche une déclaration constitutionnelle ouvrant la voie au transfert du pouvoir à une nouvelle instance de transition dominée par les civils.

Ahmed al-Rabie, un des principaux responsables de la contestation, et Mohammed Hamdan Daglo, numéro deux du Conseil militaire au pouvoir, ont signé la déclaration lors d'une cérémonie durant laquelle étaient présents les médiateurs de l'Union africaine et de l'Ethiopie, a constaté un correspondant de l'AFP.

© 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.