Donald Trump a annoncé dimanche que son avocat personnel Rudy Giuliani avait été testé positif au Covid-19. Ce dernier sillonne depuis un mois les Etats-Unis pour contester les résultats de la présidentielle américaine lors de réunions où il ne porte pas de masque.

"Rudy Giuliani, de loin le meilleur maire de l'histoire de New York, et qui a travaillé sans relâche pour démasquer l'élection la plus corrompue (de loin!) de l'histoire des Etats-Unis, a été testé positif au virus chinois", a tweeté le président américain, en réutilisant une expression qui a déjà provoqué le courroux de Pékin.

"Remets-toi vite Rudy, nous poursuivrons la tâche!!!" a ajouté Donald Trump, qui ne reconnaît pas sa défaite face à Joe Biden à la présidentielle du 3 novembre, un mois après l'annonce du résultat de l'élection.

Quelques heures plus tôt, M. Giuliani, 76 ans, était interviewé en direct sur la chaîne Fox News, sans montrer de signe apparent de la maladie.

L'avocat a participé à plusieurs longues auditions ces dernières semaines, en intérieur et sans porter de masque, pour dénoncer des "fraudes" dans des Etats-clés.

Mercredi, il était ainsi apparu à l'Assemblée du Michigan, à Lansing, pour une audition longue de plus de quatre heures. En Pennsylvanie, en Géorgie ou à Washington, la scène s'est répétée depuis l'annonce de la victoire de Joe Biden, le 7 novembre.

La justice a jusqu'ici rejeté de nombreuses plaintes déposées par l'équipe d'avocats de Donald Trump.

Samedi soir, le président sortant n'avait pas non plus de masque lors de son premier meeting depuis la présidentielle, en Géorgie, devant une foule où très peu en portaient.

Le milliardaire républicain avait lui aussi été diagnostiqué positif au Covid-19 début octobre, ainsi que son épouse Melania Trump et plusieurs membres de son entourage.

Après trois jours d'hospitalisation, Donald Trump était retourné à la Maison Blanche avant de reprendre quelques jours plus tard les meetings de campagne, avec un rythme effréné juste avant le scrutin.