Israël et les Emirats arabes unis ont signé sous l'égide des Etats-Unis un "accord de paix historique", a tweeté jeudi Donald Trump, permettant à ces deux pays de normaliser leurs relations.

Il s'agit d'une "percée spectaculaire", a commenté M. Trump, qualifiant cette normalisation d'"accord de paix historique entre nos deux grands amis".

Le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo, a également évoqué un "jour historique" et un "pas décisif vers la paix au Moyen-Orient".

"C'est un succès remarquable pour deux Etats parmi les plus en pointe et les plus avancés technologiquement dans le monde", a-t-il ajouté dans un communiqué.

"Les Etats-Unis espèrent que ce pas audacieux sera le premier d'une série d'accords clôturant 72 années d'hostilités dans la région", a poursuivi le ministre américain des Affaires étrangères.

"Bénis soient les faiseurs de paix. Mabrouk et Mazel Tov", a conclu M. Pompeo, en utilisant la formule traditionnelle servant à présenter ses félicitations en arabe et en hébreu.