Une épaisse couche de neige recouvrait dimanche une large bande nord-sud du pays ainsi que l'est de la France, affectant les déplacements et entraînant des coupures de courant.
45 départements étaient maintenus en vigilance orange à la mi-journée. Météo France a levé sa vigilance pour 8 départements: Charente, Dordogne, Haute-Garonne, Gers, Lot-et-Garonne, Sarthe, Deux-Sèvres et Vienne.
Mais l'intensification des chutes de neige se poursuit sur les départements en vigilance orange. Météo France prévoit "une nouvelle aggravation en cours de nuit prochaine" dans le Centre et en Ile-de-France, et met en garde contre la formation par endroits d'une couche importante de verglas sur le Nord-Est.
Dans la zone la plus affectée par la perturbation (du sud de l'Ile-de-France vers le Centre et le Limousin) la couche neigeuse peut atteindre 15 à 20 cm, et de façon générale, 3 à 10 cm.
Assez pour qu'à Paris, un homme en ski de fond, en combinaison rouge et bleu, ait été aperçu dévalant les ruelles enneigées de la butte Montmartre. Des jeunes filles faisaient de la luge sous le Sacré Coeur. Aucun bus ne circule dans la capitale.
Une rame du métro parisien sur la ligne 5 entre Quai de la Rapée et Gare d'Austerlitz s'est trouvée bloquée par le gel sur un viaduc enjambant la Seine et les passagers ont dû être évacués avec l'aide des pompiers.
La Mairie de Paris a fermé de nombreux parcs et jardins, frustrant les enfants de boules de neige... Le Château de Versailles a également fermé le parc et les deux Trianons par précaution.
En province, aucun bus ni tram n'est en circulation à Nancy, où les parcs et jardins sont fermés et les marchés suspendus.
A Lille, le marché du concert, très couru habituellement, était désert et un commerçant se désespérait de "perdre 70% de ses clients lors d'une journée comme celle-ci". Plus aucun bus ne circule à Lille, et une des deux lignes du métro, la 2, est à l'arrêt pour un problème de chauffage des voies.
Si aucun nouveau décès n'est à déplorer sur les routes, après les accidents de vendredi soir et samedi matin qui ont fait six morts, la circulation reste difficile. Les automobilistes roulent désormais à vitesse très réduite, y compris sur autoroute.
Dans l'Oise, dans la nuit de samedi à dimanche, plusieurs automobilistes bloqués par la neige ont été secourus par des agriculteurs en tracteur.
La SNCF conseille à ses clients de limiter leurs voyages prévus dimanche après-midi. La vitesse des TGV a été réduite afin d'éviter le choc éventuel de blocs de neige ou de glace lors du croisement à grande vitesse des trains. Des lignes départementales sont suspendues et le trajet Intercité Paris-Limoges-Toulouse est fermé en raison du risque de givre sur les caténaires.
A Roissy et Orly, 40% des vols ont été annulés. Air France a pu maintenir 100% de ses vols long-courriers et 60% des court et moyen-courriers au départ des aéroports parisiens, avec des retards de 45 mn en moyenne.
L'aéroport de Toulouse-Blagnac fonctionne mais quelques liaisons avec Paris ont été annulées dimanche matin et la plupart des vols ont subi des retards, parfois supérieurs à 1 heure.
25.000 foyers sont privés d'électricité dans les zones rurales du sud-ouest, essentiellement en Midi-Pyrénées. Autre sujet d'inquiétude: le risque d'inondation. Dans le Gers, la Baïse et le Gers ont par endroit débordé sur quelques routes secondaires.
En Dordogne, 500 foyers sont privés d'électricité, tandis que le courant a été rétabli dans le Lot-et-Garonne, également touché par des coupures dimanche matin.
Les oiseaux souffrent du froid: pour les protéger, la chasse a été suspendue dans le Nord jusqu'au vendredi 25 janvier pour de nombreuses espèces comme la grive, la bécasse des bois ou le vanneau huppé.