Il a enfin sa chance: passé de N.2 à N.3 au poste de demi de mêlée du XV de France depuis le début de la Coupe du monde au Japon, Baptiste Serin a été titularisé jeudi pour affronter les Tonga dimanche (09h45 françaises) à Kumamoto (sud), où Guilhem Guirado sera remplacé comme capitaine par Jefferson Poirot.

Serin (25 ans, 31 sél.) a été préféré à Antoine Dupont, qui formait la charnière avec Romain Ntamack contre l'Argentine en ouverture (23-21), pour accompagner le jeune Toulousain dimanche pour ce troisième match du Mondial.

Son excellente entrée en jeu mercredi face aux Etats-Unis (33-9), en remplacement de Maxime Machenaud à Fukuoka, a visiblement poussé le sélectionneur Jacques Brunel à lui redonner sa chance d'entrée pour la première fois depuis novembre 2018 et une défaite contre les Fidji au Stade de France (21-14). Serin a dynamisé le jeu des Bleus et inscrit le quatrième essai.

Remplaçant de Dupont pendant les trois matches de préparation, Serin avait vu Machenaud lui passer devant depuis l'arrivée au Japon.

Si Serin n'était qu'entré en jeu face aux Américains, quatre joueurs ayant démarré vont enchaîner une deuxième titularisation en l'espace de quatre jours: Camille Chat, préféré au talonnage à Guirado, le deuxième ligne Paul Gabrillagues, l'ailier Alivereti Raka et le centre Sofiane Guitoune.

En l'absence de Guirado, le pilier Jefferson Poirot sera capitaine de ce XV de départ, dont les remplaçants seront connus vendredi.

Ce quintet (Serin, Chat, Gabrillagues, Raka, Guitoune) sera accompagné de dix joueurs titulaires contre les Pumas avant d'être ménagés, sur le banc ou hors groupe, face aux Etats-Unis.

Ainsi, Rabah Slimani et Poirot épauleront Chat en première ligne, Sébastien Vahaamahina formera l'attelage un cran plus haut avec Gabrillagues, alors que la 3e ligne titulaire face aux Pumas a été reconduite. Elle est composée de Grégory Alldritt, épaulé par Charles Ollivon et Wenceslas Lauret.

Derrière, outre Ntamack, l'encadrement a rappelé Virimi Vakatawa au centre, Damian Penaud sur une aile et Maxime Médard à l'arrière. En tout, Jacques Brunel a procédé à onze changement dans le XV de départ.

Le XV de départ (remplaçants non communiqués par la Fédération): Médard - Penaud, Vakatawa, Guitoune, Raka - (o) Ntamack, (m) Serin - Ollivon, Alldritt, Lauret - Vahaamahina, Gabrillagues - Slimani, Chat, Poirot (cap)