Crise de la dette: les Bourses d'Amérique latine dévissent, suivant la tendance mondiale

Les indices boursiers latino-américains ont subi de fortes baisses lundi, dans la foulée de la chute généralisée des marchés américain et européens après l'abaissement de la note de crédit des Etats-Unis. En Amérique du Sud, les places financières de Sao Paulo (-8%) et Buenos Aires (-10,73%) ont plongé. Au Chili, la Bourse de Santiago (-6,96%) n'avait pas enregistré pareille baisse depuis 13 ans. A Lima, un recul de 7,03% a même entraîné une suspension des cotations une heure environ avant la clôture. En Amérique centrale, la bourse de Mexico a subi une chute de 5,88%, soit la baisse la plus forte enregistrée sur la place depuis septembre 2008. Lors d'une réunion des ministres sud-américains de l'Economie vendredi à Lima, ces derniers avaient affirmé être "bien en place pour faire face une quelconque crise qui viendrait de l'extérieur" "Nous avons des fondements économiques et fiscaux solides, la certitude de continuer à accumuler des réserves, et surtout de continuer à croître", avait déclaré à la presse le ministre argentin de l'Economie Amado Boudou au nom de ses pairs. (CHN)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.