Des centaines de manifestants au parlement européen à Bruxelles en soutien aux Colombiens

Belga

Environ 600 personnes, selon l'estimation des organisateurs et de la police de Bruxelles, se sont mobilisées jeudi soir à compter de 17h30 sur la place du Luxembourg, devant le parlement européen à Bruxelles, pour protester contre la répression du mouvement social en Colombie. Une trentaine de manifestants sont montés sur la statue de la place et ont allumé des fumigènes, mais il n'y a pas eu d'autres incidents signalés, a indiqué la porte-parole de la police de Bruxelles-Ixelles Ilse Van de keere.Les statues au centre de la place ont été habillées avec des drapeaux colombiens et des pancartes, portant entre autres le message "SOS Colombie". Les manifestants ont chanté "Duque Ciao", une version du chant "Bella Ciao" adaptées à la situation en Colombie. "On a eu beaucoup de monde, mais cela montre bien la rage du peuple colombien", estime Andrea Perez, porte-parole du mouvement Intal. Ce dernier a organisé le rassemblement avec le Comité pour le respect des Droits Humains "Daniel Gillard" et des associations liées à la diaspora colombienne comme la Coordinadora Latinoaméricana de Bélgica, Cubanismo.be, Latinoamericanas Unidas et la Marcha Patriotica Bélgica. En accord avec la police et pour respecter les mesures sanitaires, les organisateurs ont appelé dès 18h15 les participants à se disperser. Les manifestants ne décolèrent pas en Colombie, malgré le retrait d'une réforme fiscale qui a mis le feu aux poudres. Après deux semaines de manifestations, le bilan s'élève à au moins 24 morts, dont un policier, et environ 850 blessés, selon des sources officielles. Les manifestants réclament la démission du président conservateur Ivan Duque. "Des gens qui n'ont plus assez pour vivre sont sortis dans la rue contre cette réforme et la réponse du gouvernement a été d'envoyer la police et l'armée", déplore Andrea Perez. "Le bilan est lourd : des manifestants sont morts, il y a des personnes qui ont disparu, des femmes qui ont été violées, des gens qui ont perdu des yeux... Nous demandons à l'Union européenne de prendre position et de dénoncer ce qui se passe en Colombie et nous voulons qu'une commission d'observation soit envoyée sur place pour constater les abus de pouvoir." (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

logo Belga