Les Afghans enterrent les victimes de l'attentat contre une école de filles

Belga

Des dizaines de jeunes filles ont été enterrées dimanche dans un cimetière situé au sommet d'une colline de Kaboul, au lendemain de l'attentat, le plus meurtrier depuis un an, qui visait une école.

placeholder

Une série d'explosions s'est produite devant cet établissement scolaire pour filles au moment où les habitants faisaient leurs courses, tuant plus de 50 personnes, dont une majorité de lycéennes, et faisant une centaine de blessés. Cet attentat a eu lieu dans le quartier hazara de Dasht-e-Barchi, dans l'ouest de la capitale afghane, majoritairement peuplé par des chiites hazaras. Le gouvernement a accusé les talibans d'être à l'origine de ce massacre mais ces derniers ont rejeté toute responsabilité. Les talibans ont nié toute implication, affirmant ne pas avoir commis d'attentats à Kaboul depuis février 2020, date à laquelle ils avaient signé un accord avec les Etats-Unis ouvrant la voie aux pourparlers de paix et au retrait des dernières troupes américaines. Une voiture piégée a d'abord explosé samedi devant l'école Sayed Al-Shuhada, puis deux autres bombes ont explosé au moment où les élèves paniqués se précipitaient dehors, a expliqué à la presse le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Tareq Arian. Dimanche, les proches des victimes ont commencé à enterrer les morts au sommet d'une colline, dans le "cimetière des martyrs", où reposent les victimes d'attaques contre la communauté hazara. Les hazaras sont des chiites, souvent pris pour cible par les groupes islamistes sunnites. Les sunnites constituent la majorité de la population afghane. Dimanche, des cercueils en bois ont été descendus dans les tombes par des personnes endeuillées et encore sous le choc, a constaté un photographe de l'AFP. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

logo Belga