Deux Israéliennes tuées dans des tirs de roquettes depuis Gaza

Belga

Deux Israéliennes ont été tuées mardi dans la ville d'Ashkelon (sud) par des frappes de roquettes depuis la bande de Gaza, ont indiqué les secouristes.

placeholder

"Deux femmes sont mortes. L'une était âgée de 65 ans, l'autre de 40 ans. Nous ne pouvons pas encore annoncer leur identité", a déclaré à l'AFP un porte-parole de la Magen David Adom, équivalent en Israël de la Croix-Rouge, imputant ces morts au barrage de roquettes tirées de la bande de Gaza vers des villes du sud d'Israël comme Ashkelon et Ashdod. Selon cette source, les deux femmes n'étaient pas au même endroit dans la ville lorsqu'elles ont péri. Depuis lundi soir, les mouvements islamistes armés du Hamas et du Jihad Islamique ont multiplié les tirs de roquettes vers Israël. En raison de ces frappes, plus de 70 Israéliens étaient traités à l'hôpital Barzilai, situé à Ashkelon, d'après les mêmes services de secours. Le Hamas a indiqué avoir lancé 137 roquettes en "cinq minutes" mardi après-midi sur cette ville et celle voisine d'Ashdod, des frappes simultanées visant à déjouer le bouclier antimissile israélien "Dôme de Fer". De son côté, l'armée israélienne a multiplié les frappes aériennes contre des positions présumées du Hamas et du Jihad Islamique dans la bande de Gaza, où 26 personnes sont mortes depuis lundi, dont des enfants, selon le dernier bilan du ministère local de la Santé. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

logo Belga