L'Allemagne dénonce les "attaques terroristes" du Hamas

Belga

L'Allemagne a estimé vendredi que les tirs de roquettes des islamistes du Hamas vers Israël étaient des "attaques terroristes" et prévenu qu'elle ne tolèrerait pas de "manifestations antisémites" sur son sol.

placeholder

"Quiconque attaque une synagogue, quiconque endommage des symboles juifs montre qu'il ne s'agit pas de la critique d'un État, de la politique d'un gouvernement, mais d'une agression et de haine contre une religion et ceux qui y appartiennent", a déclaré lors d'une conférence de presse le porte-parole du gouvernement allemand, Steffen Seibert. "Ceux qui utilisent ces manifestations pour crier leur haine des Juifs abusent du droit de manifester", a fustigé le porte-parole. "Notre démocratie ne tolérera pas les manifestations antisémites", a-t-il prévenu. Le Conseil central des juifs d'Allemagne a réclamé mercredi une meilleure protection des institutions juives dans le pays après que des drapeaux israéliens ont été brulés devant deux synagogues, en lien avec les affrontements armés israélo-palestiniens. Des rassemblements en soutien aux Palestiniens sont prévues samedi à Berlin. Mardi soir, des drapeaux de l'État hébreu ont été brulés devant deux synagogues à Bonn et à Münster. Lundi soir, la police de Düsseldorf avait déjà été alertée alors que des inconnus tentaient d'allumer un feu sur une pierre commémorative rappelant la présence jadis d'une synagogue à cet endroit. Ces incidents interviennent en pleine escalade de violences entre Palestiniens et forces de sécurité israéliennes. Israël pilonnait vendredi la bande de Gaza avec des frappes aériennes et des tirs d'artillerie dans cette enclave palestinienne densément peuplée, où l'escalade militaire en cours depuis lundi avec les islamistes du Hamas au pouvoir a fait plus de 100 morts. Les tirs de roquettes du Hamas vers Israël sont des "attaques terroristes", a jugé M. Seibert. "Il s'agit d'attaques terroristes qui n'ont qu'un seul but : tuer des gens sans distinction et de façon arbitraire et répandre la peur", a dénoncé le porte-parole, ajoutant que le gouvernement d'Angela Merkel défendait "le droit d'Israël à la légitime défense contre ces attaques". "Ces tirs de roquettes doivent cesser immédiatement", a-t-il martelé. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

logo Belga