La Wallonie crée 75 lignes de vaccination supplémentaires

Belga

La Wallonie créera d'ici la fin du mois de mai 75 lignes de vaccination supplémentaires pour augmenter la capacité de ses centres, a annoncé mercredi le cabinet de la ministre wallonne de la Santé Christie Morreale (PS).

placeholder

Selon celui-ci, l'augmentation du nombre de livraisons de vaccins annoncée par les firmes d'ici début juin permettrait d'administrer près de 400.000 injections par semaine en Wallonie, soit quasi le double de la cadence actuelle. La Région sud du pays activera en conséquence, dès fin mai, ce nouveau levier pour augmenter progressivement la capacité de ses sites de vaccination, qui offrent pour ce faire suffisamment d'espace d'adaptation. Les lignes additionnelles seront prioritairement positionnées dans les centres situés dans des arrondissements présentant le plus de personnes restant à vacciner, notamment dans les provinces de Liège et du Hainaut. Une fois le maximum de lignes additionnelles déployées dans ces provinces, le solde sera réparti en fonction des besoins et des possibilités offertes par les centres des provinces de Namur et du Brabant wallon, le Luxembourg ayant déjà vu le centre du Wex de Marche-en-Famenne augmenté de trois lignes début mai. La province de Hainaut comptera 29,5 lignes de plus réparties dans les centres de Fleurus, Mons Expo, Chimay, Binche, Ath, Mouscron, Soignies; les centres de Colfontaine et de La Louvière devenant des "centres majeurs". La province de Liège aura 20 lignes de plus réparties dans les centres de Bressoux, Jemeppe, Cheratte, Tilff, Chaudfontaine, Malmedy, Herve, Hannut, Huy, Waremme; le centre de Liège Ville - ancien Décathlon - devient un centre majeur. En province de Namur, on pourra compter sur 13 lignes de plus dans les centres de Namur Expo, Bouge, Fosses-la-Ville; le centre de Ciney devient un centre majeur. Enfin, le Brabant wallon héritera de 12 lignes supplémentaires dans les centres du PAM Expo, de Braine l'Alleud, Wavre, Tubize, et Perwez. Eu égard à la situation sanitaire précaire et à la nécessité de protéger le plus rapidement possible la population, l'objectif poursuivi par cette nouvelle amplification est d'utiliser sans délai toutes les doses disponibles en Wallonie. Depuis début mai, la Wallonie a déjà mis en place deux premiers dispositifs pour augmenter la capacité de ses sites de vaccination, à savoir la mobilisation de toutes les capacités théoriques des 155 lignes initiales des centres et l'augmentation de la cadence d'injection par heure. Dans le respect de la santé et de l'intégrité des personnes, chaque vaccinateur peut aujourd'hui passer de 20 à 25 injections par heure. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

logo Belga