L'Ocam place le niveau de menace à 4 pour la chasse à l'homme, il reste à 2 pour le pays

Belga

L'Organe de coordination pour l'analyse de la menace (Ocam) a placé mercredi le niveau de menace à quatre, soit le plus élevé, concernant la fuite d'un militaire recherché depuis mardi après-midi. Pour la Belgique dans son ensemble, l'analyse de l'Ocam reste inchangée, soit au niveau 2 (moyen).Une opération de recherche a été lancée mardi dans le Limbourg pour retrouver un individu lourdement armé, qui était dans le viseur de l'Ocam depuis un certain temps. Le concernant, l'organe a estimé que le niveau de la menace était très élevé. Le niveau 4 ou "très grave" signifie que la menace est "sérieuse et imminente". L'Ocam effectue différents types d'analyses de la menace. Les analyses ponctuelles, comme celle-ci, concernent des événements ou personnes spécifiques. En parallèle, l'organe évalue la menace générale qui pèse sur le pays et celle-ci reste inchangée, à un niveau 2 ou moyen. Le militaire recherché figurait sur la liste des terroristes et extrémistes de l'Ocam, en raison de ses sympathies d'extrême droite. Cette liste compte environ 700 noms, dont une cinquantaine serait proche de l'extrême droite. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

logo Belga