"Le militaire recherché était près d'une cible lundi pendant deux heures"

Belga

"Jürgen Conings était près d'une cible lundi soir pendant deux heures", indique vendredi le cabinet du ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne (Open Vld), confirmant des propos tenus sur la VRT. Le cabinet n'a pas confirmé qu'il s'agissait du virologue Marc Van Ranst, comme l'a indiqué une source à la chaîne publique flamande. De son côté, le parquet fédéral ne fait aucun commentaire.

placeholder

Le ministre de la Justice a donné un bref aperçu de la traque du militaire en fuite après concertation au centre de crise. "On recherche toujours l'individu de toutes nos forces. L'enquête montre que ce n'était pas un acte impulsif", a-t-il ajouté. "Il se préparait depuis des jours." Cela s'explique, entre autres, par le fait que l'homme était proche d'une "cible". Le militaire d'extrême-droite a finalement "traîné" là-bas pendant plus de deux heures, avant de s'en aller. De plus, l'homme a également piégé sa voiture, a confirmé le ministre. Ce véhicule a été retrouvé mardi. Vincent Van Quickenborne n'a pas précisé les armes utilisées mais a évoqué des "munitions de guerre", "avec l'intention de faire des victimes". "Jürgen Conings ne figure donc pas seulement sur la liste de l'Ocam (Organe de coordination pour l'analyse de la menace), l'organisme d'analyse des menaces. Il est une menace pour notre société et nos citoyens. Tous les faits montrent que c'est un homme vraiment dangereux qui doit être retrouvé au plus vite", a conclu le ministre. En attendant, la police et la Défense sont toujours présentes en grand nombre dans et autour du parc national de Haute-Campine dans le Limbourg. "La situation est évaluée heure par heur", ajoute M. Van Quickenborne. "Nous espérons le retrouver le plus tôt possible." (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

logo Belga