Les mesures de sécurité restent d'application dans les mosquées

Belga

Les mosquées font toujours l'objet d'une surveillance accrue, samedi, dans les environs du parc national de Haute Campine (Limbourg), où les opérations de recherche se poursuivent pour retrouver le militaire en fuite Jürgen Conings, connu pour ses sympathies avec l'extrême droite. Dans les communes concernées, aucune nouvelle mesure de sécurité n'a été décrétée, a constaté l'agence Belga sur place.Outre le virologue Marc Van Ranst, Jürgen Conings aurait également visé une mosquée dans le Limbourg, selon Het Nieuwsblad et SudPresse. A ce stade, les communes situées autour du parc national de Haute Campine n'ont pris aucune mesure de sécurité supplémentaire, mais les mosquées font toujours l'objet d'une surveillance renforcée. Les bourgmestres suivent la situation de près, en contact étroit avec le gouverneur de la province et le Centre de crise. Ces derniers jours, plusieurs mosquées avaient décidé de fermer leurs portes par précaution, tandis que d'autres faisaient l'objet d'une surveillance policière renforcée. Vendredi, jour de prière pour les musulmans, une trentaine de fidèles seulement se sont présentés à la mosquée Tevhid, la plus grande de Maasmechelen, contre de 400 à 500 - par groupes de 65 en raison des mesures de lutte contre le coronavirus - ces dernières semaines. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

logo Belga