Volcan Nyiragongo: toujours de fortes secousses à Goma

Belga

De forts tremblement de terre à répétition étaient toujours ressentis mardi dans la ville de Goma, au pied du volcan Nyiragongo, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), a constaté un correspondant de l'AFP.Comme la veille, des séismes continuaient de secouer la région toutes les dix à vingt minutes, certains de forte intensité, alimentant la peur des habitants. Des fissures, larges de quelques centimètres mais longues de plusieurs mètres, sont apparues sur le sol et la chaussée en plusieurs endroits de la ville, notamment à côté de l'hôpital général, a-t-on constaté. "La situation est confuse dans la ville, les gens hésitent. Il y a ceux qui rentrent, ceux qui repartent, c'est toujours la peur", a résumé un habitant angoissé. Samedi soir, le volcan Nyiragongo, dont les sombres pentes majestueuses dominent Goma et le lac Kivu, est entré soudainement en éruption, provoquant la peur et la fuite des populations. Deux coulées de lave se sont échappées à 1.800 mètres d'altitude de ses flancs, dont une est arrivée jusqu'à la lisière de Goma, où elle s'est immobilisée dimanche matin. De nombreuses habitations ont été englouties par cette langue de lave s'étendant sur des centaines de mètres, qui a par ailleurs coupé sur un kilomètre la route reliant Goma à Butembo, la principale du Nord-Kivu et un axe important du commerce régional. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

logo Belga