Des scientifiques de l'AfricaMuseum surveillent l'activité volcanique

Belga

Trois scientifiques de l'AfricaMuseum de Tervuren sont partis à Goma, dans l'est de la République démocratique du Congo, pour aider à surveiller l'activité du volcan Nyiragongo, ont annoncé vendredi la ministre de la Coopération au développement, Meryame Kitir (Vooruit) et le secrétaire d'État à la Politique scientifique, Thomas Dermine (PS).

placeholder

L'éruption du Nyiragongo, il y a une semaine, a fait 32 morts et des dizaines de milliers de personnes ont fui la ville. Les autorités avaient ordonné jeudi l'évacuation de la ville. La situation autour du volcan reste très incertaine. Il y a encore une activité sismique et on ignore encore comment elle va évoluer. La mesure et l'analyse des données sont donc essentielles, soulignent Mme Kitir et M. Dermine. Ces informations peuvent être utilisées pour déterminer le moment où les habitants pourront revenir en ville en toute sécurité. Les scientifiques de l'AfricaMuseum travaillent avec l'Observatoire vulcanologique de Goma (OVG) depuis 15 ans et, depuis 2015, aident spécifiquement au suivi de l'activité volcanique dans la région. Avec des collègues luxembourgeois, ils jouent un rôle de soutien dans l'analyse des données sur l'activité sismique. Leur travail aidera également les autorités locales à élaborer des plans d'urgence. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

logo Belga