Giovanni Brusca, un grand parrain mafieux repenti, libéré après 25 ans de prison

Belga

Giovanni Brusca, un des tueurs les plus impitoyables de la mafia sicilienne Cosa Nostra, a été libéré lundi tard dans la soirée après avoir purgé 25 ans de prison, rapportent mardi plusieurs médias italiens.L'homme, âgé de 64 ans, est considéré comme l'ex-bras armé du chef suprême de la mafia sicilienne Costa Nostra, Totò Riina, aujourd'hui décédé. Il avait été arrêté le 20 mai 1996. Il est l'un des responsables de l'attentat de Capaci, survenu le 23 mai 1992, provoquant la mort du magistrat anti-mafia Giovanni Falcone, de son épouse Francesca Morvillo et de trois agents d'escorte de la police, Vito Schifani, Rocco Dicillo et Antonio Montinaro. Giovanni Brusca avait déclaré avoir commis entre 100 et 200 meurtres. Il avait notamment ordonné l'étranglement d'un garçon de 12 ans, fils d'un autre gangster devenu informateur, après l'avoir retenu en otage pendant 779 jours. Le corps du garçon avait ensuite été dissous dans un baril d'acide, dans un horrible acte de vengeance contre son père, Santino Di Matteo. Il avait été condamné à la prison à vie par défaut pour association mafieuse et meurtres multiples et, après son arrestation en 1996, il s'est "repenti" et a commencé à collaborer avec la justice italienne. Le sexagénaire a quitté tard dans la soirée de lundi la prison romaine de Rebibbia. Il restera soumis à des contrôles et en liberté conditionnelle pendant quatre ans. Sa libération a provoqué l'indignation du public, des politiciens et des proches de ses victimes. Tina Montinaro, la veuve de l'agent d'escorte de Falcone, Antonio Montinaro, qui a été tué dans l'attentat de Capaci, a exprimé sa colère. "Je suis indignée", a-t-elle déclaré à l'agence de presse italienne Adnkronos . "L'Italie entière devrait être indignée. Après 29 ans, nous ne connaissons pas encore la vérité sur cet attentat et Brusca est désormais libre". "D'un point de vue humain, cela me fait mal, mais c'est la loi, une loi que mon frère lui-même voulait et elle doit donc être respectée", a pour sa part commenté Maria Falcone, la soeur du juge assassiné. Parrain repenti, Giovanni Brusca a bénéficié d'un allègement de sa peine grâce à sa collaboration fiable avec la justice. Il devait donc purger 26 ans de prison mais sa peine a encore été quelque peu réduite grâce à son "bon comportement" derrière les barreaux. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

logo Belga