Bélarus: reprise des vols entre l'Allemagne et la Russie

Belga

Après plusieurs heures d'interruption, les vols entre l'Allemagne et la Russie ont repris mercredi soir entre les deux pays, sur fond de conflit autour du Bélarus, a indiqué à l'AFP la compagnie aérienne allemande Lufthansa."Les autorités russes ont accordé l'autorisation à Lufthansa d'effectuer des vols passagers vers la Russie en juin. Cela signifie que les vols de Lufthansa à destination de Moscou et de Saint-Pétersbourg peuvent être assurés comme prévu", a déclaré une porte-parole du groupe à l'AFP. De son côté, le PDG de la compagnie russe Aeroflot Mikhaïl Polouboïarinov a déclaré à l'agence TASS que "tout va bien, nous avons reçu toutes les autorisations". "S7 Airlines a reçu l'autorisation des autorités allemandes pour opérer les vols. Les vols vers l'Allemagne seront effectués selon ce qui était prévu", a indiqué pour sa part un porte-parole de S7, autre compagnie aérienne russe, à l'agence Ria Novosti. Mercredi après-midi, l'Allemagne avait un temps suspendu l'arrivée sur son territoire des vols de compagnies russes en réponse à l'absence d'autorisation délivrée par Moscou pour les vols Lufthansa vers la Russie. L'autorité de l'aviation russe "n'a pas autorisé à temps" deux vols prévus mercredi matin, qui ont dû être annulés mardi soir, avait expliqué le ministère des Transports allemand dans un communiqué transmis à l'AFP. "En raison de la pratique de réciprocité", l'Allemagne "n'a pas accordé d'autorisations" pour des vols de compagnies russes, entraînant l'annulation de liaisons assurées par Aeroflot et S7. Ni le ministère ni les compagnies n'ont détaillé les raisons de ce blocage concernant la délivrance d'autorisation. La semaine dernière, deux vols d'Air France et un de la compagnie autrichienne Austrian Airlines, filiale de Lufthansa, ont été annulés faute de feu vert de la Russie pour un changement d'itinéraire destiné à éviter l'espace aérien du Bélarus. Les principales compagnies européennes contournent l'ancienne république soviétique depuis qu'un appareil de Ryanair reliant Athènes à Vilnius a été intercepté et forcé de se poser à Minsk fin mai, où un opposant au régime d'Alexandre Loukachenko a été débarqué et arrêté. Les annulations de vols d'Air France étaient uniquement dues à des "questions techniques", avait assuré le porte-parole du Kremlin. Les vols entre l'Europe et la Russie "ont la permission d'utiliser des couloirs aériens définis. Si une compagnie veut changer ces trajets, il faut qu'il y ait eu un accord préalable entre la compagnie concernée et la Russie", avait détaillé l'organisme européen de surveillance du trafic aérien Eurocontrol. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

logo Belga