Lancement d'une enquête auprès des mères pour connaître l'impact du Covid sur la naissance

Belga

La Plateforme citoyenne pour une naissance respectée lance une enquête sur les circonstances de la naissance avant et pendant la pandémie de Covid-19, annonce-t-elle vendredi. Elle appelle les femmes qui ont accouché après le 1er janvier 2019 et jusqu'à aujourd'hui à répondre à un questionnaire en ligne.

placeholder

Réorganisation des services hospitaliers pour faire face à la crise sanitaire, impossibilité de différer ou déplacer les accouchements, ou encore restrictions de déplacement ont pu avoir des conséquences importantes sur la qualité et l'accès des soins maternels et néonatals. De nombreuses femmes ont dû porter un masque pendant leur accouchement, voire n'ont pas pu être accompagnées. La Plateforme citoyenne pour une naissance respectée s'interroge : ces pratiques, étaient-elles isolées, généralisées ? Quels ont été leurs effets ? Y a-t-il eu d'autres changements dans les protocoles ? D'autres répercussions ? L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a rappelé à plusieurs reprises que toutes les femmes ont droit à une expérience d'enfantement positive et sans danger, qu'elles aient été testées positives au coronavirus ou non. Cela signifie notamment qu'elles doivent avoir accès à la présence d'un accompagnant de leur choix durant l'accouchement ou encore à des protocoles de soins appropriés pour soulager la douleur. En Belgique, le monde politique et institutionnel semble se préoccuper davantage du vécu des femmes lors de l'accouchement. En septembre 2020, la lutte contre les violences gynécologiques et obstétricales a été reprise dans un plan de lutte contre les violences faites aux femmes. Le 23 avril 2021, le Sénat a voté pour la réalisation d'un rapport d'information concernant le droit à l'autodétermination corporelle et la lutte contre les violences obstétricales. En lançant son enquête, la Plateforme citoyenne pour une naissance respectée compte profiter de ce "momentum". Les données collectées seront analysées pour formuler des recommandations aux acteurs politiques et institutionnels à la fin de l'année. L'objectif est d'améliorer les conditions d'accouchement dans le futur. Pour ce faire, la Plateforme a besoin du témoignage d'un maximum de femmes. Elle souligne que les données obtenues ne seront communiquées que sous une forme anonyme à travers l'utilisation de rapports, de statistiques et/ou de publications garantissant la protection des données et de l'identité. Consciente que le questionnaire peut réveiller des vécus douloureux liés à la grossesse, à l'accouchement et au post-partum, la Plateforme et le service de santé mentale Le Chien Vert ont mis en place un accueil ponctuel gratuit et anonyme pour celles (et leur partenaire) qui en ressentiraient le besoin (joignable au 0487/610.501). Le questionnaire est accessible du 4 juin au 15 juillet à l'adresse : https://plateformenaissance.limesurvey.net/546186?lang=fr. La Plateforme pour une naissance respectée est un collectif engagé pour le droit des femmes à choisir les circonstances de leur accouchement dans l'intérêt des nouveau-nés, des mères et de leur partenaire. Elle oeuvre notamment pour une meilleure collecte des données et une transparence de celles-ci pour les usagères. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

logo Belga