Grâce au succès contre l'Espagne, le programme des Red Lions s'annonce avantageux

Belga

En remportant son premier match du groupe A de l'Euro de hockey, 4-2 face à l'Espagne, samedi à Amsterdam, les Red Lions se sont déjà mis à l'abri d'une mauvaise surprise. "Cela nous enlève en effet un peu de pression avant d'affronter l'Angleterre", a réagi Simon Gougnard à sa descente de terrain."Ce n'est jamais évident de commencer un tournoi avec si peu de points de repère vu les circonstances", poursuit le milieu de terrain. "On connaît bien les Espagnols et on savait qu'ils avaient récemment fourni de bonnes prestations contre la Grande-Bretagne en Pro League. On a donc pas vraiment été surpris par leur but d'entrée. Petit à petit notre jeu s'est mis en place, même s'il reste beaucoup de choses à régler." La Belgique enchaînera déjà dimanche par sa deuxième rencontre de poule face à l'Angleterre, 5e nation mondiale, qui partage la 1ère place du groupe A après son succès 5-0 en matinée face à la Russie. "Un duel différent", analyse le joueur brabançon. "Beaucoup plus physique. Eux aussi ont montré dernièrement qu'ils sont bien en jambes. Grâce au succès de ce samedi, notre programme se présente avantageusement avec un bloc de deux rencontres difficiles en début de tournoi, puis un match plus facile sur papier contre la Russie avant les éventuelles demi-finales jeudi. On aurait perdu contre l'Espagne, ce programme nous aurait mis beaucoup plus de pression." Comme souvent répété ces dernières semaines par le staff technique, les Red Lions utilisent également cet Euro d'Amsterdam pour mettre leurs joueurs dans des conditions proches de celles qu'ils rencontreront à Tokyo. Ainsi au lieu de tourner comme habituellement avec 18 joueurs, ils effectuent des rotations à 16 joueurs, comme le règlement du tournoi olympique les y oblige. Nicolas De Kerpel, légèrement blessé après la défaite 0-4 devant les Pays-Bas le week-end dernier, et le 2e gardien Loic Van Doren n'ont ainsi pas participé à la rencontre. "Cela modifie nos rotations qui sont plus longues, 8 à 9 minutes au lieu des 6-7 habituellement, ainsi que certains automatismes. Ce tournoi tombe à point pour expérimenter beaucoup de détails en vue des JO", selon Gougnard. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

logo Belga