Italie: les partis Forza Italia et Lega envisagent une fusion

Belga

Le parti d'extrême-droite "Lega" de Matteo Salvini et le parti conservateur de l'ancien Premier ministre Silvio Berlusconi Forza Italia, tous deux réunis dans l'actuelle coalition technocratique du Premier ministre Mario Draghi, envisagent une fusion, rapportent samedi des médias italiens.

placeholder

Les rumeurs d'une fusion de Lega et Forza Italia se répandent une semaine après la formation d'un nouveau groupe de centre-droit au parlement, appelé Coraggio Italia. "Nous avons discuté d'une éventuelle fédération des forces de centre-droit dans une atmosphère constructive", a tweeté M. Berlusconi vendredi après une réunion du parti en ligne. Des entretiens portant sur la collaboration entre Forza Italia et Lega devraient avoir lieu en milieu de semaine prochaine. Une éventuelle fusion ne serait pas une "annexion" par le puissant Forza, mais une union des forces, ont indiqué plusieurs sources au sein de Lega. Le parti d'extrême-droite de l'opposition Fratelli d'Italia ne ferait pas partie de l'union. Selon Forza Italia, son intégration risquerait de nuire à la nouvelle alliance. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

logo Belga