Un groupe C promis aux Pays-Bas

Belga

Il s'agit sans doute de la poule la moins relevée du prochain Euro. Les Pays-Bas, champions d'Europe en 1988, sont les favoris d'un groupe C qui rassemble également l'Ukraine, l'Autriche et la Macédoine du Nord. Ukrainiens et Autrichiens n'ont jamais passé le premier tour en deux participations au Championnat d'Europe. Les Macédoniens, qualifiés via la voie de la Ligue des Nations, font eux leur première apparition dans un tournoi majeur.

placeholder

Malgré tout, la plupart des joueurs 'Oranje' se présentent à cet Euro sans expérience car la sélection néerlandaise sort d'une période bien compliquée, marquée par les absences successives à l'Euro 2016 et au Mondial 2018. La nouvelle vague, symbolisée par Matthijs de Ligt et Frenkie de Jong, semble avoir les armes pour passer ce premier tour. D'autant plus qu'elle aura l'avantage de se produire à trois reprises à la Johan Cruyff Arena d'Amsterdam. L'Ukraine, premier adversaire des Pays-Bas, devrait être son principal rival à la première place. En effet, les Ukrainiens sont sortis invaincus de leur groupe qualificatif, terminant à la première place devant le Portugal et la Serbie. Guidée par leur entraîneur Andriy Chevtchenko, meilleur buteur de l'histoire du foot ukrainien, l'équipe regorge de plusieurs joueurs talentueux comme Oleksandr Zinchenko (Manchester City) et Andriy Yarmolenko (West Ham). Cette sélection ukrainienne a un fort accent belge avec Roman Yaremchuk et Roman Bezus (La Gantoise), Eduard Sobol (Club Bruges), Yevgen Makarenko (Courtrai) ainsi que l'ancien joueur de Genk Ruslan Malinovskyi, qui fait désormais les beaux jours de l'Atalanta Bergame. L'Autriche et la Macédoine du Nord s'affronteront dans l'autre duel de la première journée. Les deux nations s'étaient déjà retrouvées en qualifications. L'Autriche avait terminé 2e derrière la Pologne, la Macédoine du Nord 3e. Les Autrichiens joueront leur troisième phase finale d'un Euro. La sélection de l'Allemand Franco Foda, basée sur de nombreux joueurs de Bundesliga, pourrait profiter d'une poule ouverte afin de passer pour la première fois l'écueil de la phase de groupes. Pour y parvenir, elle devra conserver son efficacité offensive tout en se montrant moins perméable. Les principaux joueurs de la sélection se nomment Marcel Sabitzer (Leipzig) et David Alaba, futur joueur du Real Madrid qui délaisse son poste de défenseur pour celui de milieu offensif en sélection. Les Macédoniens ont forcé leur première accession dans un grand tournoi en remportant les barrages de la Ligue D de la Ligue des Nations. Petit poucet de la compétition, la Macédoine du Nord a prouvé qu'elle progressait, elle qui reste sur un succès historique contre l'Allemagne en qualifications pour le Mondial 2022 (2-1). Icône du foot macédonien, Goran Pandev (Genoa) tentera de faire rayonner les 'Lynx' à l'échelle continentale après avoir permis aux siens de se qualifier grâce à un but décisif lors des barrages. Les autres joueurs à surveiller se nomment Ezgjan Alioski (Leeds United), Eljif Elmas (Naples), Enis Bardhi (Levante) et Aleksandar Trajkovski, ancien de Zulte Waregem et Malines désormais actif à Majorque en D2 espagnole. Les matches du groupe C : 13/06 à 18h : Autriche - Macédoine du Nord à Bucarest 13/06 à 21h : Pays-Bas - Ukraine à Amsterdam 17/06 à 15h : Ukraine - Macédoine du Nord à Bucarest 17/06 à 21h : Pays-Bas - Autriche à Amsterdam 21/06 à 18h : Ukraine - Autriche à Bucarest 21/06 à 18h : Macédoine du Nord - Pays-Bas à Amsterdam (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

logo Belga