PMR: la STIB a développé une solution technique pour améliorer l'accès à ses tramways

Belga

La STIB a présenté mercredi une solution technique, développée en concertation avec le CAWaB (Collectif Accessibilité Wallonie Bruxelles), pour faciliter l'accès de ses trams: des "bords fusibles" qui permettent de réduire l'espace entre le tram et le quai.

placeholder

Associée à une rehausse des quais, cette solution permet d'améliorer l'accessibilité du réseau de tram aux personnes à mobilité réduite. Certains anciens quais/arrêts devront être rehaussées. Le réaménagement complet du réseau prendra 10 ans. Concrètement, une bordure en caoutchouc est placée sur le quai et une autre au niveau de la porte d'accès du tramway pour assurer le passage en douceur et en toute autonomie des personnes se déplaçant en fauteuil roulant, mais aussi des parents avec des poussettes, des personnes âgées ou des personnes avec des bagages. Pour faciliter leur montée et leur descente, la plate-forme doit avoir une hauteur de 31 cm, tout comme l'accès au tram, ainsi que des bords en caoutchouc garantissant l'absence d'espace entre les deux. Des élévations locales seront construites à cet effet sur les anciens quais d'embarquement, au niveau de la deuxième porte d'accès au tram, réservée aux personnes à mobilité réduite. Les nouveaux quais de tram de la STIB seront systématiquement construits à une hauteur de 31 centimètres et seront dotés d'une bande de caoutchouc sur toute la longueur pour combler l'écart. La STIB a commencé à tester le dispositif sur la nouvelle ligne 9, ainsi que sur une dizaine d'autres arrêts (ligne 8?) afin d'en déterminer les avantages et les inconvénients. Ces tests ont permis d'affiner les besoins et de sélectionner ensuite, dans le cadre d'un marché public, le modèle qui sera installé sur le réseau. Au travers de différents plans d'amélioration du réseau (e.a. le plan décennal de renouvellement des voies et le plan d'action accessibilité), la STIB prévoit le réaménagement de nombreux arrêts de tram au cours des prochaines années, avec rehausse des quais et installation de bords fusibles, ont indiqué mercredi le CEO de la STIB Brieuc de Meeùs, et la ministre de la Mobilité, Elke Van den Brandt (Groen), lors de la présentation du dispositif. Au rythme actuel des chantiers effectués par la STIB et les gestionnaires de voirie (plus de 60 arrêts par an, tram et bus confondus), la STIB estime pouvoir réaménager complètement la moitié des arrêts de tram dans les 10 ans qui viennent. Au cours de la même période, des interventions ponctuelles (rehausse locale et installation de bords fusibles) seront déployées sur l'autre moitié. Tous les nouveaux arrêts seront quant à eux conçus d'emblée pour être accessibles aux PMR. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

logo Belga