Budget fédéral - La Chambre adopte la loi-programme ajustée

Belga

La Chambre a adopté jeudi en séance plénière la loi-programme "ajustée". Ce texte contient les mesures concrètes décidées par la coalition Vivaldi lors du troisième ajustement budgétaire.Parmi les mesures validées, on retrouve un important volet santé dont le remboursement moins important des médicaments pour lesquelles il existe un générique. Jusqu'à présent, le prix et la base de remboursement de la spécialité originale diminuaient de 51,52 % pour les médicaments remboursables uniquement en catégorie A (spécialités d'importance vitale) et de 43,64% pour les autres médicaments remboursables. Le fédéral a décidé de porter ce deuxième pourcentage à 44,75%. La loi-programme fixe en outre à 398 millions d'euros une dotation de l'État "visant à renforcer le financement des besoins croissants en soins de santé". À partir de 2022, ce montant sera adapté à l'évolution de l'indice-santé. La loi-programme valide également la mise en place d'une redevance administrative en cas d'infraction routière de 8,84 euros à 25,32 euros. Le texte valide aussi les fonds Beliris, ce fonds de financement fédéral du rôle international et de la fonction de capitale de Bruxelles. Il est porté à 125 millions d'euros par an. Le montant sera indexé chaque année. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

logo Belga