Canada: abus à l'encontre de personnes détenues pour raisons liées à l'immigration

Belga

Le Canada place chaque année en détention des milliers de personnes pour des raisons liées à l'immigration, y compris des personnes en situation de handicap, et souvent dans des conditions abusives, indiquent jeudi Human Rights Watch et Amnesty International dans un rapport conjoint, à quelques jours de la Journée mondiale des réfugiés le 20 juin.Ce rapport de 100 pages établit que les personnes migrantes en détention sont régulièrement menottées, enchaînées, fouillées et enfermées avec un accès limité ou nul au monde extérieur. Leur date de libération n'étant pas définie, cette détention peut durer des mois, voire des années. Nombre de personnes migrantes sont incarcérées dans des prisons provinciales, parmi la population carcérale générale, et sont souvent mis en isolement cellulaire. De plus, les personnes en situation de handicap psychosocial font face à la discrimination tout au long du processus, note encore ce rapport. Les deux ONG se sont appuyées sur 90 entretiens menés auprès de personnes ayant été détenues pour des raisons liées à l'immigration et de leurs proches, de spécialistes de la santé mentale, d'universitaires, d'avocat·e·s, de membres de la société civile et de fonctionnaires. "Amnesty International et Human Rights Watch appellent les autorités canadiennes à mettre fin aux traitements inhumains des personnes dans le système d'immigration et de protection des réfugiés en abolissant progressivement la détention liée à l'immigration au Canada", affirme Ketty Nivyabandi, Secrétaire générale d'Amnesty International Canada anglophone. Selon les deux ONG, le Canada a incarcéré 8.825 personnes âgées de 15 à 83 ans, dont 1.932 personnes dans des prisons provinciales, d'avril 2019 à mars 2020. Durant la même période, 136 enfants, dont 73 âgés de moins de 6 ans, ont été placés en détention afin de ne pas être séparés de leurs parents détenus. Human Rights Watch et Amnesty internationale ont constaté que, depuis 2016, le Canada avait maintenu plus de 300 personnes migrantes en détention pendant plus d'un an. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

logo Belga