Le nombre de contaminations grimpe en Angleterre

Belga

Le variant delta, qui a incité les autorités britanniques à reporter la fin des mesures de confinement, continue de se propager en Angleterre, où le nombre de contaminations par le coronavirus a augmenté d'environ 50% entre le 3 mai et le 7 juin, ressort-il jeudi d'une analyse des données commandée par le gouvernement britannique.

placeholder

Ce sont surtout des personnes jeunes et pour la plupart non vaccinées qui sont touchées, a indiqué jeudi le ministère de la Santé à Londres. Une analyse de 110.000 tests rapides effectués entre le 20 mai et le 7 juin montre que le nombre d'infections par le coronavirus double tous les 11 jours. La situation est particulièrement préoccupante dans le nord-ouest de l'Angleterre. Les experts comptent sur la campagne de vaccination pour freiner la propagation du virus. Plus de 30 millions d'adultes (soit la moitié de cette population) jouissent actuellement d'une couverture vaccinale complète. D'ici quelques jours, la vaccination sera accessible sans restriction à toutes les personnes âgées de 18 ans ou plus. Le variant delta (anciennement appelé variant indien) est responsable de plus de 90% des contaminations en Angleterre. Face à la hausse du nombre de cas, le gouvernement de Boris Johnson a décidé de reporter d'un mois la levée de toutes les restrictions sanitaires, initialement prévue le 21 juin. Le parlement a approuvé ce délai à une large majorité. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

logo Belga