L'assemblée citoyenne d'agora.brussels a "démocratisé" cinq textes de loi

Belga

L'assemblée citoyenne bruxelloise agora.brussels a présenté samedi les résultats de son deuxième cycle. Quarante citoyens tirés au sort ont travaillé en cinq groupes de travail pour passer à la loupe cinq textes de loi et les soumettre à un test démocratique.Lors du premier cycle de l'assemblée, la question du thème le plus important avait été posée et c'est le logement qui avait recueilli le plus de voix. Pour ce deuxième cycle, les membres se sont vu proposer cinq textes actuellement débattu au parlement et ont dû se prononcer sur leur contenu. Il s'agissait de textes sur la cyberviolence, l'accessibilité des personnes à mobilité réduite dans les espaces publics, l'assurance maladie bruxelloise, l'accès gratuit aux protections hygiéniques et la question de la présence du président du CPAS dans les collèges communaux. "Sur le texte concernant la cyberviolence, l'assemblée a proposé deux amendements qui ont été unanimement approuvés", souligne le député d'agora.brussels Pepijn Kennis. Le troisième cycle de l'assemblée n'est pas encore fixé. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

logo Belga