Encore 1.220 postes à pourvoir en 2021 dans le secteur pharma, biotech et chimique

Belga

Essenscia Wallonie-Bruxelles a interrogé ses entreprises membres sur leurs perspectives d'engagement. Cette année, 1.220 postes sont encore à pourvoir, essentiellement dans le secteur biopharma et biotech, annonce mercredi la fédération.Au total, 71 entreprises, qui représentent près de 70% de l'emploi du secteur, ont participé à cette enquête. Les chiffres confirment la demande croissante des dernières années : 97% des sociétés sondées indiquent qu'elles ont recruté ou qu'elles prévoient d'engager de nouveaux collaborateurs en 2021. Au total, 2.150 postes ouverts sont ainsi annoncés pour cette année, dont 1.120 postes encore à pourvoir au cours du deuxième quadrimestre. "Depuis 4 ans, l'industrie de la chimie et des sciences de la vie a créé près de 2.500 emplois directs et prévoit encore de recruter massivement jusqu'en 2023 au moins", précise Essenscia. Le secteur biopharma et biotech est le principal recruteur (7 offres sur 10) mais les opportunités d'emploi dans la chimie et les matières plastiques sont également en hausse en 2021. La moitié des postes sont nouvellement créés, l'autre moitié étant des remplacements. En outre, près de 20% des offres sont accessibles aux jeunes sortis de l'école. "Les entreprises du secteur sont en pleine transformation numérique. L'internet des objets (IoT), l'intelligence artificielle, la robotique, la réalité augmentée ou encore le machine learning seront des notions de base pour le travail de demain", observe Pierre Dorignaux, président d'essenscia Wallonie. "Nous engagerons de plus en plus de bioinformaticiens, de data analystes, de data architectes... afin de gérer et modéliser les processus de production. Il convient de former les collaborateurs et les jeunes à ces fonctions émergentes et ces nouvelles compétences numériques (...)"; ponctue-t-il. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

logo Belga