TC Neufchâteau - Condamné à six ans pour le viol de sa fille adoptive

Belga

Le tribunal correctionnel de Neufchâteau a condamné jeudi un habitant de Saint-Hubert à six ans de prison pour le viol de sa fille adoptive, âgée d'une quinzaine d'années au moment des faits.Atteinte de déficit mentale, l'adolescente avait rapporté les sévices dont elle était victime au Service d'Aide à la Jeunesse de Neufchâteau. Mais ce dernier n'avait accordé aucun crédit à ses dénonciations. Ce n'est qu'après l'intervention du centre PMS de son école auprès de la police de Marche-en-Famenne que le dossier avait été mis à l'instruction. L'enquête avait mené à la découverte de vidéos particulièrement explicites mettant en scène le prévenu et la victime. Interrogé sur ses motivations, l'intéressé explique avoir violé l'adolescente à titre de punition car, selon lui, elle lui en faisait voir de toutes les couleurs. Il lui montrait des vidéos pornographiques en lui demandant de reproduire avec lui ce qu'elle y voyait. Les faits ont duré environ un an. La mère de la jeune fille les ayant abandonnés plusieurs années auparavant, le prévenu exerçait l'autorité parentale de manière exclusive. En détention préventive depuis plus d'un an, l'homme de 38 ans écope d'une peine d'emprisonnement ferme de six ans. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

logo Belga