Euro 2020 - Roberto Martinez: "On a montré ce que nous n'avions peut-être pas il y a trois ans"

Belga

Si Roberto Martinez n'a sûrement pas assisté au match le plus abouti de son équipe, le sélectionneur disputera vendredi prochain les quarts de finale de l'Euro contre l'Italie après une victoire étriquée contre le Portugal (1-0) acquise dimanche à Séville. "Nous avons montré que nous avons encore évolué", a lancé l'Espagnol après le match.

placeholder

"Le talent de cette équipe est indéniable mais elle a montré ce soir un incroyable engagement et est restée concentrée jusqu'au bout. Nous avons affiché une vraie discipline tactique que requiert un telle rencontre face à un adversaire de très haut niveau. Nous avons souffert mais la victoire est malgré tout au bout. C'était un gros test", a analysé Martinez. "Nous savions que nous avions du talent mais contre le Portugal, nous avons aussi fait preuve d'un aspect du jeu que nous ne possédions peut-être pas il y a trois ans. Nous avons évolué", a-t-il ajouté en faisant indirectement référence à la Coupe du monde 2018, où la Belgique avait échoué aux portes de la finale, battue par la rigueur et le réalisme français. La Belgique a ouvert le score en fin de première mi-temps, convertissant son seul et unique tir cadré du match grâce à une frappe lointaine de Thorgan Hazard (42e). "Je pense que nous avons bien défendu en première mi-temps. Après la pause, le Portugal a pris l'ascendant et nous a obligé à montrer une mentalité incroyable, à rester bien en place. Cette victoire est une très grande satisfaction. Je ne peux pas être plus fier de mes joueurs." Comme il l'avait annoncé samedi, le premier but a changé la donne du match. Sur son seul et unique tir cadré du match, la Belgique a pris les commandes pour ne jamais les lâcher. Elle doit en grande partie son imperméabilité défensive à Thibaut Courtois mais aussi à Thomas Vermaelen, auteur d'un match trois étoiles. "Que dire de Thomas", a poursuivi Martinez. "Il y avait beaucoup d'interrogations sur la défense centrale avant le tournoi mais Vermaelen, Alderweireld et Vertonghen n'ont jamais été inquiétés. Ce sont de véritables maitres en la matière en Belgique et les plus jeunes comme Dedryck Boyata, Jason Denayer et Leander Dendoncker apprennent tous les jours à leurs côtés. Il faut montrer leur match dans les académies en Belgique." (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

logo Belga