Le vaccin Janssen lui aussi déconseillé dans les rares cas de syndrome de fuite capillaire

Belga

Les personnes ayant déjà subi un syndrome de fuite capillaire - un cas très rare d'hyperperméabilité des vaisseaux sanguins capillaires - ne devraient pas être vaccinées avec le Janssen, a recommandé l'Agence européenne des médicaments (EMA) dans un avis publié vendredi.

placeholder

Ce syndrome est donc reconnu comme un nouvel effet secondaire du vaccin Janssen, tout comme il l'a déjà été pour l'AstraZeneca. Il s'agit d'une affection très rare et grave qui provoque une fuite de liquide depuis les plus petits vaisseaux sanguins (capillaires), entraînant un oedème principalement dans les bras et les jambes, une hypotension artérielle, un épaississement du sang et un faible taux d'albumine (une protéine sanguine importante). Trois cas relevés après l'administration du vaccin de Johnson & Johnson ont été examinés par l'EMA, dont deux ayant mené au décès du patient dans les deux jours. L'EMA rappelle toutefois que plus de 18 millions de doses du vaccin Janssen ont déjà été administrées dans le monde. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

logo Belga