Festival de Cannes 2021 - L'équipe du film belge "Rien à foutre" en larmes après sa présentation à Cannes

Belga

Le film belge "Rien à foutre", premier long métrage d'Emmanuel Marre et Julie Lecoustre avec Adèle Exarchopoulos à l'affiche, a été projeté dimanche à la Semaine de la critique à Cannes, en présence de l'équipe du film, en larmes à l'issue de la séance, portée par les applaudissements du public.Le film plonge dans l'histoire de Cassandre, 26 ans, hôtesse de l'air dans une compagnie aérienne low cost. "C'est un hommage aux hommes et aux femmes qui font un métier qu'ils aiment dans des conditions difficiles", a souligné Benoît Roland de la société de production Wrong Men, sur scène avant le lancement du film. En déplacement à Cannes alors que le cinéma belge francophone rayonne sur la Croisette cette année, la ministre de la Culture de la Fédération Wallonie-Bruxelles Bénédicte Linard s'est dite, à l'issue de la séance, marquée par l'intensité du jeu des acteurs. "Explorer à certains moments des enjeux de société et en même temps l'intérieur de l'humain, j'ai trouvé cela assez intéressant." "Le cinéma belge francophone a pas mal de talents à faire valoir", a poursuivi la ministre. "Il faut continuer à permettre la diversité culturelle, à faire émerger de nouveaux talents et, aujourd'hui, je pense que c'est réussi." Section parallèle du Festival de Cannes, la Semaine de la critique se consacre à la découverte des jeunes talents, en mettant à l'honneur des premiers et deuxièmes films. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

logo Belga