"En jouant à la cigale, le gouvernement wallon va faire sauter la banque", dénonce le cdH

Belga

"En jouant à la cigale, le gouvernement wallon va finir par faire sauter la banque", a averti jeudi matin le chef de groupe du cdH au parlement régional, François Desquesnes, alors que l'ajustement budgétaire doit être voté par les députés wallons plus tard dans la journée, au cours de la dernière séance plénière de la session 2020-2021.Les humanistes s'opposeront au texte qui sera sans surprise soutenu par la majorité. "On voit le mur et on va droit dedans", a répété François Desquesnes, en pointant notamment "un déficit qui ne cesse de se creuser pour atteindre aujourd'hui près de 3,5 milliards d'euros". "Grâce à un tour de passe-passe, le ministre wallon du Budget, Houdini-Crucke, ramène ce déficit à 385 millions d'euros. Mais la Cour des Comptes ne s'y trompe pas. Malgré l'artifice du triple budget - qui sépare le budget ordinaire des dépenses covid et de l'enveloppe consacrée à la relance, ndlr -, la réalité c'est que le déficit n'a jamais été aussi important et qu'un jour ou l'autre, la banque dira stop. Et à ce moment-là, le réveil sera très douloureux", a poursuivi le chef de groupe humaniste. "On est face à un gouvernement qui flambe et à une indigestion de dépenses. Tout le monde s'est servi dans cette course aux projets, sans se demander si ces dépenses sont bien utiles ou intelligentes", a-t-il ajouté en regrettant enfin le "manque de transparence" d'un budget où "tout est mis en réserves et en provisions". "À l'heure actuelle, l'argent n'est pas cher. Que se passera-t-il le jour où il le redeviendra? En s'enfonçant toujours plus loin dans la négation de la réalité, le gouvernement wallon finira par faire sauter la banque", a enfin mis en garde François Desquesnes. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

logo Belga