Une centaine de manifestants en mémoire aux victimes d'une action policière

Belga

Environ 120 personnes ont manifesté dimanche à Bruxelles en mémoire à Sabrina El Bakkali et Ouassim Toumi, deux jeunes décédés le 9 mai 2017 lors d'une course-poursuite avec la police. Les manifestants ne comprennent pas que le policier impliqué n'ait pas été poursuivi. Le parquet de Bruxelles a demandé le classement sans suite de l'affaire, la chambre du conseil se prononcera le 2 août.La course-poursuite avait début vers 21h30 après qu'une patrouille de police avait repéré un motard imprudent transportant un passager. La patrouille l'avait alors suivi sur l'avenue Louise où le motard avait fini par percuter la voiture de police. Ouassim Toumi, 24 ans, qui conduisait la moto est décédé sur le coup, tandis que sa passagère Sabrina El Bakkali, avait été grièvement blessée et était décédée plus tard dans la nuit à l'hôpital. "La police n'avait aucune raison de les poursuivre", estiment les manifestants. "Ils avaient le numéro de plaque de la moto et Ouassim avait été identifié. En les poursuivant, la police a mis leurs jours en danger." Les manifestants présents demandent que les policiers "responsables de leur mort" soient poursuivis et condamnés. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

logo Belga