Les chevaux belges pour le saut d'obstacles bons pour le service

Belga

Les chevaux belges engagés dans le concours de sauts d'obstacles des Jeux Olympiques de Tokyo ont été déclarés bons pour le service par le service vétérinaire des organisateurs, a annoncé la Fédération équestre internationale (FEI) samedi.

Les chevaux belges pour le saut d'obstacles bons pour le service

À l'issue de la première inspection, seuls deux chevaux sur les 75 engagés doivent se réprésenter dimanche (10h00 heure belge): Cannavaro 9 de l'Argentin Matias Albarracin et Caesar du Chinois You Zhang. Delux van T&L (Niels Bruynseels), Quel Homme de Hus (Jerôme Guéry) et Nevados (Grégory Wathelet) sont ainsi en pleine forme pour défendre les couleurs de la Belgique, de même que Claire Z (Pieter Devos), le réserviste, le cas échéant. La première compétition individuelle aura lieu mardi avec les qualifications au cours des quelles 30 combinaisons décrocheront leur billet pour la finale individuelle mercredi. L'épreuve par équipes débute avec 20 pays de trois cavaliers le 6 août. La finale, à dix, est prévue le 7 août. Le résultat des trois cavaliers comptent contrairement au principe de voir quatre cavaliers concourir et de ne pas comptabiliser le moins bon résultat. La Belgique a des envies de podium. La France est tenante du titre après la 2e médaille d'or de son histoire à Rio 2016. L'Allemagne détient le record de titres olympiques avec 5 médailles d'or individuelles et 8 par équipes depuis que le saut d'obstacles a rejoint le programme olympique en 1900. Le concepteur du parcours de saut d'obstacles est l'Espagnol Santiago Varela. Une nouvelle inspection des chevaux aura lieu après le concours individuel. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.