Obama limite finalement à ses proches le nombre d'invités à son anniversaire

Belga

L'ancien président des Etats-Unis Barack Obama soufflera finalement ses 60 bougies en petit comité, entouré de famille et amis, au lieu des centaines d'invités initialement conviés, rapporte mercredi le New York Times, qui cite la porte-parole de l'ex-couple présidentiel. Barack Obama s'était attiré les foudres du camp républicain et d'autres critiques en pleine résurgence des cas de coronavirus dus au variant Delta.

Obama limite finalement à ses proches le nombre d'invités à son anniversaire

Selon le journal, c'est justement en raison du variant Delta que le démocrate a finalement décidé de réduire drastiquement le nombre de convives à sa fête d'anniversaire, planifiée depuis plusieurs mois selon la porte-parole. L'événement doit avoir lieu en fin de semaine sur l'île huppée de Martha's Vineyard, dans le respect des mesures sanitaires édictées. Il était initialement prévu que tous les invités soient vaccinés et été testés négatifs, selon des sources anonymes citées par la presse américaine. Un "coordinateur Covid", dont le rôle exact n'a pas été précisé, devait en outre être présent, tandis que l'événement devait se dérouler en extérieur. La liste des invités à cette première mouture reprenait notamment d'anciens collaborateurs de l'ex-président, des donateurs du parti démocrate et quelques célébrités. Barack Obama est né le 4 août 1961 et souffle donc ses 60 bougies ce mercredi. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.