JO 2020 - La VRT prend ses distances par rapport aux "déclarations inappropriées" d'un journaliste

Belga

Il y a eu pas mal d'agitation sur Twitter samedi soir à propos d'une vidéo dans laquelle des commentateurs et des employés de Sporza (VRT sport) font des déclarations sur, entre autres, l'orientation sexuelle présumée des joueuses des Belgian Cats, l'équipe nationale féminine de basket-ball. Dans un communiqué, la VRT a rapidement pris ses distances vis-à-vis des "déclarations inappropriées" du journaliste sportif Eddy Demarez, qui s'est excusé.Lors de la diffusion de l'hommage aux médaillés olympiques de retour samedi après-midi via la chaîne Facebook Live de Sporza, le journaliste sportif Eddy Demarez a parlé de manière inappropriée des Belgian Cats. "La chaîne vidéo est restée ouverte et même si Eddy était hors de vue, le commentaire inapproprié a été clairement entendu. Sporza et la VRT se distancient de cet état de fait", indique la VRT dans une réaction. "Irrespectueux, douloureux et dégradant. Ravi de rentrer à la maison comme ça. Je vais juste vomir maintenant", a répondu la joueuse Hanne Mestdagh sur Twitter. Sa s?ur Kim Mestdagh a tweeté l'émoticône d'un garçon vomissant, avec @sporza écrit ensuite. "Dans l'euphorie qui a suivi l'hommage aux médaillés de retour au pays, j'ai fait des déclarations lors d'une conversation privée loin du studio qui outrepassé les limites. Je n'ai jamais eu l'intention d'offenser qui que ce soit en raison de son sexe ou de son orientation. Il est doublement regrettable que ces déclarations arrivent après des Jeux qui ont été très réussis pour la Team Belgium et pour Sporza. Je tiens donc à m'excuser sincèrement auprès des Belgian Cats ainsi que de tous ceux qui se sentent offensés, interpellés ou dénigrés par mes propos. J'ai demandé aux Cats de pouvoir leur envoyer personnellement mes excuses. J'en tirerai les leçons nécessaires et veillerai à ce que cela ne se reproduise plus à l'avenir", a déclaré Eddy Demarez. La direction de la VRT prend cette affaire très au sérieux. "Cela va totalement à l'encontre de la politique positive que la VRT veut poursuivre. La VRT entamera des discussions avec Eddy et en attendant, il ne commentera plus les programmes. De telles déclarations ne peuvent être tolérées." (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.