La cellule de crise culture demande un retour à la normale au 1er septembre

Belga

La cellule de crise Culture appelle lundi, en vue du Comité de concertation de vendredi, à une reprise totale en termes de public, de personnel etc. des activités socio-culturelles et événements à partir du 1er septembre. "Maintenant que le taux de vaccination a atteint le point où l'on nous avait promis la fin des restrictions, la cellule de crise demande que cette promesse soit tenue", écrit-elle dans un communiqué."Après 18 mois de fermeture partielle ou complète, il est urgent, d'un point de vue économique et sociétal, que nous puissions à nouveau travailler à pleine capacité, sans distanciation et sans masques", ajoute le secteur. Si le Comité de concertation ne prenait pas cette décision vendredi, la cellule de crise culture plaide pour une extension du Covid Safe Ticket aux événements avec des publics de moins de 1.500 personnes. "Ce qui vaut pour le moment pour les grands événements doit être le cas aussi pour des plus petits." "Pour une grande partie de notre secteur, les activités dans les circonstances actuelles sont encore déficitaires. Nous devons pouvoir travailler de manière rentable", conclut le communiqué. Si cela n'est pas possible, le secteur réclame une prolongation ou la reprise des mesures de soutien comme le chômage temporaire ou le droit passerelle. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.