La Turquie salue les "messages positifs" envoyés par les talibans

Belga

La Turquie a estimé mardi que les messages envoyés par les talibans depuis leur prise du pouvoir à Kaboul avaient été "positifs", ajoutant qu'elle avait des discussions avec le mouvement islamiste radical.

La Turquie salue les "messages positifs" envoyés par les talibans

"Nous accueillons de manière positive les messages envoyés jusqu'à présent par les talibans, que ce soit aux étrangers et aux représentations diplomatiques, mais aussi à leur propre peuple", a déclaré le chef de la diplomatie turque Mevlüt Cavusoglu lors d'une conférence de presse en Jordanie retransmise par les chaînes de télévision turques. "Nous espérons que cela se reflétera dans leurs actes", a poursuivi M. Cavusoglu. "Nous continuons de dialoguer avec toutes les parties en Afghanistan, y compris les talibans", a-t-il ajouté. Après une offensive éclair, les talibans se sont emparés dimanche de Kaboul, signant leur retour au pouvoir en Afghanistan vingt ans après en avoir été chassés. Le retour des talibans a provoqué dimanche et lundi des scènes de panique, en particulier à l'aéroport de Kaboul sur lequel des milliers de personnes se sont ruées pour tenter de quitter le pays. Des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux montraient par exemple des centaines de personnes courant près d'un avion de transport militaire américain manoeuvrant pour décoller, certaines essayant de s'accrocher à ses flancs ou à ses roues. La Turquie, qui dispose de quelques centaines de militaires en Afghanistan, participe à la sécurisation de l'aéroport de Kaboul avec les Etats-Unis. Le mois dernier, Ankara avait même proposé à Washington de prendre en charge l'aéroport après le retrait des soldats américains, mais ce plan semblait compromis par le retour des talibans qui ont publiquement mis en garde la Turquie contre le maintien de ses troupes. "Maintenant, ils (les Afghans) vont discuter entre eux. Qui va prendre part à la transition, quel type de gouvernement temporaire vont-ils avoir ? Nous verrons et discuterons de tout cela", a déclaré M. Cavusoglu. Le ministre turc a par ailleurs ajouté que les opérations d'évacuation des ressortissants turcs et étrangers voulant quitter l'Afghanistan reprendraient une fois que la situation à l'aéroport de Kaboul serait stabilisée. Ankara avait déjà rapatrié lundi plus de 300 de ses ressortissants par un des derniers avions ayant quitté l'aéroport. "Nous ne faisons pas qu'évacuer nos propres ressortissants, mais aussi ceux d'autres pays. Nous avons eu des contacts avec de nombreuses chancelleries étrangères à ce sujet", a affirmé M. Cavusoglu. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.