Conflit en Afghanistan - L'ONU entame le retrait d'une partie de ses employés

Belga

Les Nations unies ont débuté l'évacuation d'une partie de leurs employés présents en Afghanistan, a indiqué un porte-parole alors que des centaines de candidats au départ tentent de fuir le pays après le retour au pouvoir des talibans.Une centaine de salariés de l'ONU va être évacuée vers Almaty, au Kazakhstan, a précisé Stéphane Dujarric, sans préciser s'ils étaient étrangers ou afghans. "C'est une mesure temporaire qui permet à l'ONU de continuer à fournir de l'aide au peuple d'Afghanistan avec un minimum de perturbations et, en même temps, qui réduit les risques pour le personnel", a-t-il expliqué, soulignant que l'ONU restait "engagée" dans sa mission de soutien à la population. La mission d'assistance de l'ONU en Afghanistan (UNAMA) emploie environ 300 étrangers et plus de 700 Afghans à Kaboul, son quartier général. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.