ATP Cincinnati - Alexander Zverev rejoint Andrey Rublev en finale

Belga

L'Allemand Alexander Zverev s'est imposé samedi face au Grec Stefanos Tsitsipas à Cincinnati, se qualifiant ainsi pour la finale du Masters 1000 où il affrontera Andrey Rublev, tombeur de Daniil Medvedev, le N.2 mondial. Zverev, N.5 mondial, récent champion olympique à Tokyo, est venu à bout du N.3 en trois manches, 6-4, 3-6, 7-6 (7/4) et 2 heures et 41 minutes de jeu.

placeholder

Une mini-polémique a entaché la rencontre, Zverev accusant son adversaire de se faire coacher: à l'issue du premier set, on a pu voir Tsitsipas se rendre aux vestiaires avec son sac pendant que son père et entraîneur tapotait sur son téléphone dans les gradins. Hué à son retour sur le court, Tsitsipas a été plus en réussite au deuxième set, dans lequel il a perdu les deux premiers jeux, avant de remporter six jeux sur sept pour obtenir un troisième set décisif. Avant le début du troisième set, Tsitsipas a même essayé de retourner aux vestiaires, mais après un rappel des règles de temps par l'arbitre, il s'est ravisé. Alors qu'il menait 4-1 (40-30) au troisième set, Tsitsipas s'est fait renverser par un Zverev plus dynamique et efficace au service (15 aces contre 8). "C'est une grande rivalité. Il y a beaucoup de passion, beaucoup d'émotions", a déclaré après la rencontre Zverev, finaliste de l'US Open l'an dernier qui a remporté sa 3e victoire en neuf duels face au Grec. Il a également rappelé sa frustration, alors qu'il avait reproché les mêmes actes à Tsitsipas lors de leur demi-finale à Roland-Garros, remportée en cinq sets par le Grec. "Je me rends aux vestiaires pour aller changer mon t-shirt. Je ne pense pas que ce serait très sympa si je changeais de short sur le court devant tout le monde", a déclaré le N.3 mondial pour justifier ces absences du court. "Je suis une personne qui transpire un peu plus que les autres. Je pense que c'est acceptable, c'est juste comme ça que ça marche pour moi". Zverev est en quête d'un 17e titre en 26 finales, le 4e de l'année après Acapulco, Madrid et le tournoi olympique, son cinquième titre en Masters 1000, catégorie située juste en dessous des levées du Grand Chelem. L'Allemand a rejoint en finale le Russe Andrey Rublev, 7e mondial, qui a fait mentir les pronostics en s'imposant plus tôt face à son compatriote Daniil Medvedev, titré à Toronto la semaine passée. Zverev mène 4 à 0 dans ses duels face à Rublev qui n'a jamais réussi à lui prendre le moindre set. Leur dernière rencontre remonte aux huitièmes de finale de l'Open d'Australie en 2020 qui s'est terminée sur un triple 6-4. Rublev s'est imposé en trois manches (2-6, 6-3, 6-3), lui qui n'avait pas inscrit le moindre set lors de ses quatre précédents matches face au longiligne Medvedev, finaliste de l'Open d'Australie en début d'année. Dans l'Ohio dimanche, Rublev disputera sa quatrième finale de l'année (1 titre à Rotterdam), la deuxième dans un Masters 1000 après celle perdue en avril à Monte-Carlo devant Tsitsipas. Il vise un 9e titre ATP à l'occasion de sa 13e finale. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

logo Belga