Le gouvernement américain oblige les compagnies aériennes à aider aux évacuations

Belga

Dans un geste rare, le gouvernement américain active la réserve aérienne civile et engage les compagnies aériennes commerciales à soutenir la mission d'évacuation en Afghanistan. Au total, 18 avions de six compagnies aériennes américaines sont concernés par cet ordre, a annoncé samedi le Pentagone. Ces avions ne devaient pas se rendre à l'aéroport de Kaboul, mais devaient être utilisés pour le transport ultérieur des personnes évacuées depuis les escales intermédiaires. Cela permettrait de soulager les capacités des avions militaires qui pourraient être utilisés pour le transport aérien vers et depuis Kaboul.

Le gouvernement américain oblige les compagnies aériennes à aider aux évacuations

Les États-Unis envoient d'abord les Afghans en quête de protection vers d'autres pays avant qu'ils ne puissent se rendre aux États-Unis. Parmi les pays de transit figurent l'Allemagne et le Qatar, par exemple. Le Pentagone a déclaré samedi que le secrétaire américain à la Défense, Lloyd Austin, "apprécie grandement le soutien de (ses) partenaires industriels dans cette importante mission". Les 18 appareils prévus pour le déploiement proviennent des flottes d'American Airlines, Atlas Air, Delta Air Lines, Omni Air, Hawaiian Airlines et United Airlines. On ne sait pas exactement combien d'Américains et de collaborateurs afghans le gouvernement américain compte évacuer. Le président Joe Biden a évoqué le nombre de 50.000 à 65.000 travailleurs humanitaires, y compris leurs familles. Selon les données du Pentagone publiées samedi, les forces américaines ont évacué environ 17.000 personnes de Kaboul par avion depuis le début de la mission d'évacuation une semaine auparavant. D'autres pays comme l'Allemagne, la Grande-Bretagne, les Pays-Bas ou la Belgique, à plus petite échelle, mettent également des personnes en sécurité. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.