Le public a retrouvé les spectacles au festival de Chassepierre

Belga

La 47e édition du Festival international de la rue de Chassepierre se refermera dimanche soir après avoir accueilli 6.000 spectateurs samedi et dimanche, soit la fréquentation maximale voulue par l'organisation en raison du contexte sanitaire lié au coronavirus. Toutes les places avaient déjà été vendues avant l'événement.Après une formule 2020 qui s'était limitée à des représentations réparties sur trois week-ends devant maximum 200 personnes, l'organisation de ce rendez-vous culturel, pouvant attirer en temps normal jusqu'à 30.000 festivaliers dans le petit village gaumais, avait mis sur pied un festival organisé en trois zones, baptisées "fragments inédits", pouvant accueillir 1.000 visiteurs par jour. Chaque "fragment" n'avait aucun contact avec les autres et avait ses propres spectateurs. Jusqu'à six spectacles ont été programmés par zone et le festival a accueilli une vingtaine de compagnies. "La formule a bien fonctionné et le public était heureux de pouvoir retrouver du spectacle en toute sécurité. Nous avons aussi vécu, même en formule limitée, un festival convivial avec un public familial", confie une porte-parole de l'événement. À noter encore que l'organisation a ajusté l'horaire de dimanche afin de pouvoir s'adapter à la météo. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.