A une semaine de la rentrée, encore 322 élèves "sans école"

Belga

A moins d'une semaine de la rentrée des classes, 322 élèves étaient toujours sur liste d'attente pour trouver une place en première année du cycle secondaire, selon des chiffres publiés vendredi après-midi par la Commission inter-réseaux des inscriptions (Ciri).

A une semaine de la rentrée, encore 322 élèves "sans école"

Après un nombre record d'enfants "sans école" au printemps dernier, la bulle a sensiblement dégonflé en cette fin d'été. L'an dernier à même époque, on dénombrait en effet encore 432 élèves exclusivement sur liste d'attente. Comme à l'accoutumée, c'est à Bruxelles où la situation reste la plus compliquée. Deux cent cinquante-huit enfants n'ayant pas trouvé de place dans l'école de leur choix y sont toujours sur liste d'attente, et ce alors qu'il reste encore 1.370 places au total dans 67 écoles de la capitale. En Brabant wallon, on dénombre encore 33 enfants "sans école", contre 31 dans le reste de la Wallonie. Cette réduction du nombre d'enfants "sans école" est notamment due aux efforts menés par certaines écoles et pouvoirs organisateurs à créer de nouvelles places. Ainsi, depuis février, 1.632 places ont vu le jour dans 80 écoles de la FWB, dont 21 classes et 587 places rien qu'à Bruxelles. Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a affiché son intention de revoir le décret régissant les inscriptions dans le secondaire. La ministre de l'Education, Caroline Désir (PS), aimerait voir le nouveau texte appliqué pour la rentrée de septembre 2022 déjà. Le nouveau décret est toutefois toujours en discussion au sein du gouvernement et n'a pas encore été soumis au Parlement. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.