Majka s'adjuge en solitaire la 15e étape du Tour d'Espagne, Odd Christian Eiking reste en rouge

Belga

La 15e étape du Tour d'Espagne est revenue dimanche au Polonais Rafal Majka (UAE Team Emirates). Il a précédé de 1:27 le Néerlandais Steven Kruiswijk (Jumbo-Visma) et de 2:19 l'Australien Chris Hamilton (DSM) au terme de cette étape de 197,5 km qui a mené les coureurs de Navalmoral de la Mata à El Barraco. Quatre ascensions, dont deux de première catégorie, ont animé la course. Le sommet de la dernière le Puerto San Juan de Nava (3e cat., 8,6 km à 3,8%) était situé à un peu plus de 5 km de l'arrivée

placeholder

Au classement général, le Norvégien Odd Christian Eiking (Intermarché- Wanty Gobert) a conservé le maillot rouge. Il a conservé 54 secondes d'avance sur le Français Guillaume Martin (Cofidis) et 1:36 sur le Slovène Primoz Roglic (Jumbo-Visma). Enric Mas (Movistar) est 4e à 2:11, Miguel Angel Lopez (Movustar) 5e à 3:04. Dès le départ, les longues lignes droites ont favorisé un rythme rapide. Après une dizaine de kilomètres un groupe de 25 coureurs parvenait à réaliser une cassure. Parmi eux, l'Américain Sepp Kuss, équipier de Primoz Roglic, était le mieux place au général avec une 9e place. Un Belge, Mauri Vansevenant, figurait parmi les autres coureurs en compagnie de Touzé, Gorka Izagirre, Caruso, Padun, Benedetti, Bol, Barcelo, Bagioli, Cerny, Craddock, Cort Nielsen, Mate, Soto, Sivakov, Einhorn, Kron, Erviti, Stannard, Bardet, Arensman, Storer, De la Cuz, Oliveira et Trentin. Au km 30, dix d'entre eux repartaient de plus belle: Izagirre, Bol, Vansevenant, Cerny, Cort Nielsen, Mate, Soto, Sivakov, Kron et Erviti. Contrairement à la veille, le peloton ne laissa pas la bride aux échappés.un regroupement général s'opérait au pied de l'Alto de la Centenera (1re catégorie: 15,1km à 5,5%). Rafal Majka (UAE-Team Emirates) est passé à l'attaque, bientôt accompagné par Fabio Aru (Team Qhubeka NextHash) et Maxim Van Gils. Le coureur de Lotto Soudal ne put les accompagner jusqu'au sommet. Les deux échappés basculaient avec 1:35 d'avance sur un premier groupe d'une vingtaine de coureurs. Le peloton passait à 3 minutes. A 3,5 km des 9 km du Puerto de Pedro Bernardo (2e catégorie, 4,2%), la 2e difficulté du jour, Aru dut laisser filer Majka. L'Italien concédait déjà 17 secondes au sommet. Les premiers poursuivants pointaient à 1:52. Le Polonais insista et creusa l'écart. A 60 km du but, Majka avait porté son avance à 2:19 sur un groupe de sept hommes composé de Aru, Kruijswijk, Bouchard, Verona et Arensma, Gorka Izagirre et Juan Pedro Lopez. Steven Kruijswijk décida ensuite de se lancer seul à la poursuite de Majka. Le Puerto de Mijares, la 3e ascension du jour (1re catégorie) et ses 20,4 km à 5,4% de dénivelé, n'a pas permis à Kruijswijk de revenir sur le leader. Majka conservait au sommet, à 40 km de l'arrivée,1:45 d'avance sur Kruijswijk et 3:00 sur Chris Hamilton. Le peloton des leaders du général accusait 6:30 de retard. L'avance de Majka n'avait pas changé au sommet de Puerto San Juan de Nava (3e catégorie, 8,6 km à 3,8%), la dernière ascension du jour, à 5,4 km de la ligne d'arrivée. Une ligne d'arrivée que le Polonais franchissait seul, décrochant sa 12e victoire en carrière, la seconde sur la Vuelta après sa victoire dans la 14e étape en 2017. Il compte aussi trois victoires d'étape sur le Tour de France, dont il a terminé meilleur grimpeur en 2014 et 2016. Kruijswijk finissait 1:27 derrière Majka, Hamilton prenant la 3e place à 2:19. Le Britannique Adam Yates (Ineos Grenadiers) se classait 4e à 2:42, l'Italien Giuluio Ciccone (Trek-Segafredo) complétant le top 5 à 2:57, juste devant le maillot rouge Odd Christian Eiking, 6e. Lundi, les coureurs bénéficieront de leur 2e journée de repos à Santander avant d'aborder la dernière semaine par une étape de moyenne montagne entre Laredo et Santa Cruz de Bezana longue de 180 km. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

logo Belga