Dopage - Le TAS rejette la défense de Houlihan, suspendue pour quatre ans

Belga

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a rejeté mercredi les arguments de l'athlète américaine Shelby Houlihan, suspendue pour dopage, qui expliquait la présence d'un stéroïde interdit dans son organisme par la consommation d'un burrito.

placeholder

Détentrice du record américain du 1.500 m et 5.000 m, Houlihan, 28 ans, a manqué les Jeux Olympiques de Tokyo après avoir été contrôlée positive à la nandrolone en décembre 2020 et suspendue pour quatre ans en juin dernier. L'athlète avait déclaré pour sa défense qu'elle avait mangé, peu avant le test positif, un burrito à la viande de sanglier non castré. Dans un long document publié mercredi, le TAS estime que l'argument "ne peut tout simplement pas être accepté". "L'explication suppose une cascade d'improbabilités factuelles et scientifiques, ce qui signifie que sa probabilité globale est (très) proche de zéro", a déclaré le TAS dans sa décision. Houlihan manquera les Championnats du monde de 2022 sur son sol, dans l'Oregon, ainsi que les Jeux olympiques de Paris 2024, sa suspension devant prendre fin le 14 janvier 2025. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

logo Belga