Séries Mania: le Grand Prix attribué à l'islandaise "Blackport"

Belga

Le Grand Prix du festival Séries Mania, qui a baissé le rideau jeudi soir à Lille, a été attribué à la série islandaise "Blackport" par le jury international présidé par Hagai Levi, le créateur de la série multi-adaptée "En thérapie".Basée sur des faits réels, la saga politique et sociale "Blackport", coproduite par Arte France et la télévision publique islandaise RÚV, relate en 8x50 minutes les bouleversements subis par un petit village de pêcheurs après la mise en place de quotas de pêche dans les années 1980. Le prix de la meilleure actrice a été décerné à Marie Reuther, personnage principal de la série danoise "Kamikaze", production locale de la plateforme américaine HBO Max. Le prix du meilleur acteur est revenu collectivement aux principaux interprètes de la série israélienne "The Echo of your voice" qui relate le parcours de trois générations de musiciens. La série croate "The last socialist artefact" a été couronnée "meilleure série" par le jury du Panorama international, présidé par la journaliste et autrice Florence Aubenas. Ce jury, qui récompense des regards nouveaux, a attribué son prix spécial à la série colombienne "Vida de colores" sur le quotidien des personnes trans et non-binaires dans une petite ville caribéenne. Le jury étudiant de Panorama international a récompensé la comédie enlevée "We are lady parts" (BrutX) sur un groupe de punk féministe et musulman. Dans la compétition française, la série comique "Jeune et Golri" (sur OCS), portée par l'humoriste Agnès Hurstel et réalisée par Fanny Sidney, a reçu le prix de la meilleure série, attribué par un jury de la presse internationale. Toujours dans cette compétition, Ariane Labed a remporté le prix de la meilleure actrice pour son interprétation d'une danseuse étoile à la dérive dans "L'Opéra" (OCS), Daniel Njo Lobé celui du meilleur acteur pour "Le Code" (France 2) et Pierre Leroux (du duo "Housse de Racket"), celui de la meilleure musique originale pour "Jeune et Golri". Le public lillois a lui récompensé la grande production franco-italienne "Germinal" (disponible sur la plateforme Salto puis sur France Télévisions), adaptée du roman éponyme d'Emile Zola, tournée dans l'ex-site minier de Wallers-Arenberg (Nord). Sur les huit jours du festival, le public et les professionnels ont pu assister en première mondiale à la projection de deux épisodes de chaque série de la compétition internationale. Cette édition s'est achevée jeudi avec la projection en avant-première de la série "Chapelwaite", adaptée d'une nouvelle de Stephen King ("Celui qui garde le ver") et portée par Adrien Brody. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.